bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

26/10/2017 : LE BOIS DANS LE RESIDENTIEL - ZOOM PROJET

A Montreuil (93), une opération de 32 logements tire pleinement parti du bois, en concentrant sur un même programme plusieurs techniques constructives : murs en ossature bois, plancher à double solivage, caissons et cages d’escaliers en CLT.

Financé en partie grâce à une levée de fonds en crowd-funding, ce programme bas carbone garantit une réduction d'émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 59%, comparativement à une opération classique, en associant les techniques les plus performantes au cours du cycle de vie du bâtiment. Et ce projet ne manque pas d’ambition…

Côté rue, la mixité bois/zinc rythme une façade imposante et plutôt lisse. La structure bois du  bâtiment R+4 aura été montée en deux mois sur la base béton du rez de chaussée, prévue pour accueillir des locaux d'activités.

Les éléments de façade, des panneaux en CLTi (Cross Laminated Timber with insulation), quittent l’usine déjà équipés d’un isolant bio-sourcé, d’un pare-pluie et d’un pare-vapeur. Les panneaux intègrent aussi les menuiseries et le bardage en mélèze, ils participent également au contreventement et à la portance du plancher.

Les planchers font appel à des caissons de hêtre préfabriqués en usine. L’affaiblissement acoustique entre niveaux n’est pas oublié, il est assuré par la mise en œuvre d’un double solivage en  bois massif abouté. De plus, une chape sèche complétée d’une sous-couche acoustique, sont posées sur un platelage en OSB. Les revêtements de sol sont constitués de parquets contrecollés vernis dans les pièces de vie, et de carrelages dans les cuisines et les salles de bains.

Des panneaux CLT complètent l’ossature verticale en pignons, en cage d’escalier et entre appartements. En partie centrale du bâtiment principal, deux portiques poteaux-poutre IPN en acier reprennent le solivage des caissons. L’emprise totale du complexe plafonds/plancher atteint 50 cm, pour une hauteur libre de 2,50 m. L’ensemble des choix techniques autorise des espaces à vivre généreux, mais aussi des cloisonnements en plaques de plâtre sur ossature métallique, aisément recomposables dans la durée.


suggérer un décideur