bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

06/07/2017 : REGARDS CROISES SUR LA SURELEVATION EN BOIS

INTERVIEWS CROISÉES AUTOUR DE LA SURÉLÉVATION DE LA RÉSIDENCE SAINT EXUPÉRY DE VÉLIZY : CRÉATION DE 71 APPARTEMENTS

A Vélizy en banlieue parisienne, la densification de la résidence Saint Exupery aura permis de rajouter par surélévation 71 appartements aux 89 existants, et d’autofinancer une restructuration lourde devenue indispensable au plan thermique.

 

Daniel Bauguitte, ancien directeur de la SEMIV, maître d’ouvrage

Les deux bâtiments étant situés à proximité de la base aérienne de Villacoublay, une surélévation était possible, mais ne pouvait pas dépasser deux niveaux supplémentaires. L’opération, reposant sur la création et la mise en location de 71 logements qui s’ajoutent aux 89 logements d’origine, a permis de contribuer au financement de la rénovation thermique et architecturale de l’ensemble.

Si l’architecture d’origine est relativement simple, les façades donnant sur l’intérieur de la parcelle sont lisses, alors que celles donnant sur la rue sont rythmées par une succession de loggias. Le concepteur conservera cette organisation, en marquant volontairement la rupture entre les parties neuves et anciennes.

A la complexité technique du projet, s’ajoutent les contraintes de travaux lourds en site occupé, qui imposent un phasage très précis et des procédures strictes, particulièrement au niveau du maintien des alimentation en eau, en électricité, en gaz, en ventilation, en chauffage, tout en réduisant au mieux les nuisances et les délais d’intervention.

C’est à ce niveau que l’ossature bois a démontré toutes ses qualités : préfabrication en atelier, pose sur chantier rapide, peu de bruit, pas de délais de séchage, chantier propre. Le fait que l’entreprise dispose d’un bureau d’études intégré, a également permis de gérer plus efficacement les matériaux, d’optimiser la gestion et la résolution des points singuliers.

 

Joël Nissou, architecte de l’opération

Notre intervention s’est attachée à mettre en œuvre un processus de restructuration et de réhabilitation. L’architecture proposée a permis de dynamiser un bâtiment ancien très répétitif et tramé. Le traitement volumétrique de la surélévation visait à sa bonne intégration dans l’environnement urbain existant, tout en conférant une nouvelle image plus qualitative pour la résidence. Les logements neufs ont fait l’objet d’une recherche constante de qualité et de confort, à même de répondre à des notions de développement durable : structure bois, isolation par extérieur, matériaux...

La volonté d’animer la résidence, par l’intermédiaire d’un cœur d’îlot paysagé, nous a semblé également importante. Entre végétation et espace de repos, il a été pensé un aménagement propice aux déplacements des personnes à mobilité réduite. Véritable espace de rencontre, ce lieu fait figure de lien social. L’aménagement des espaces verts doit être à l’origine d’une diversité d’usages, redonnant aux habitants des espaces de vie et d’échanges.

La surélévation s’organise quant à elle autour de trois points forts : création d’un vide sanitaire afin d’intégrer l’ensemble des réseaux existant en toiture, réflexion sur une structure rapportée permettant de faciliter les descentes de charges sur une construction existante, volonté d’orienter le projet dans une dimension de développement durable.

Le bois s’est naturellement imposé,  du fait de la légèreté du système constructif, le poids des façades manteaux préfabriquées en atelier étant par exemple limité à 75 kg par m2. L’usage du bois a aussi permis de réduire le poids de la toiture terrasse, des choix qui évitent les reprises en sous-œuvre, et qui favorisent également la rapidité d’intervention, par le transfert de nombreuses tâches d’assemblage, réalisées préalablement en atelier.

 

Fiche d’identité

Lieu : Velizy-Villacoublay (Yvelines)

Programme : Surélévation de deux immeubles R+4 /Création de 71 appartements

Maitre d’ouvrage : SEMIV 78 Vélizy-Villacoublay

Maître d’œuvre : Cabinet Joël Nissou 78 Velizy-Villacoublay

Gros œuvre : Entreprise Lacroix 92 Nanterre

Lot bois et revêtements de façade : Arbonis 71 Vesrosvres

Montant du lot bois : 1 700 000 euros

Coût global de l’opération : 25 millions d’euros


suggérer un décideur